Philippe Vigier, posturologue et podologue à Toulouse (Plaisance du Touch)
05 34 57 02 25
40 Rue de la Hille, 31830 Plaisance-du-Touch
Title Image

Méditation et bien être

Utilisation de la conscience

Ceci est juste une parenthèse pour les personnes qui pratiquent l’observation de la conscience.

Interprétation logique des livres de L. Naccache, A. Damazio, D. Denett, H. Wallon en alliance avec les auteurs orientaux comme Chögyam Trungpa.

 

De ce que j’ai compris, la méditation est la simple observation des bavardages de la conscience.

Le but n’est pas de l’interrompre, mais plutôt de s’amuser à l’observer.

 

 

La conscience est une reconstitution de la réalité et celle-ci est largement influencée par la mémoire qui est une reconstitution éloignée dans le temps de la réalité.

Donc le contenu de la conscience n’est pas la réalité,

mais elle est un outil pour comprendre, apprendre, communiquer et faire des projets.

 

Ce site internet essaie de parler de la posturologie qui est une branche (assez récente) des neurosciences.

La posturologie est l’étude de l’inconscient somatique (réflexes complexes du corps) : c’est l’étude de l’interaction de tous les récepteurs sensoriels.

 

Finalement, le contenu de la conscience est assez éloigné de la réalité

alors que

l’inconscient somatique est très proche de la réalité.

 

Quand je vois le travail effectué par l’ensemble des systèmes automatisées qui régulent notre corps,  j’estime que l’inconscient somatique est une réelle et prodigieuse intelligence.

Que fait-on lorsqu'on médite ?

On se désintéresse du bavardage mental conscient…… pour le rendre inconscient (en sourdine)

et

On se focalise sur les phénomènes sensoriels inconscients somatiques (respiration, sensation global du corps …) …...pour les rendre conscients

 

Bref, on inverse les « objets » du  conscient avec ceux de  l’inconscient et vice versa.

Pendant la méditation, on prend conscience de toutes les sensations de la vie en soi.

De mon expérience, c’est plutôt une sensation globale indescriptible.

La sensation peut être très agréable puisque branchée sur la réalité de l’instant : on vit l’instant présent.

 

N’est ce pas ce que l’on appelle la pleine conscience?

Pour en revenir à la posturologie:

On peut imaginer que cette pratique peut être compliquée (ou désagréable)  si notre corps est victime de troubles perceptifs importants.

 

Pour résumé:

Avoir des troubles sensoriels peut rendre difficile l’impression de vivre « l’instant présent ».