Philippe Vigier, posturologue et podologue à Toulouse (Plaisance du Touch)
05 34 57 02 25
40 Rue de la Hille, 31830 Plaisance-du-Touch
Title Image

Stabilité avant tout

La stabilité est la base d’une bonne biomécanique

La posture peut être schématisée par un empilement de blocs.

Les chercheurs en neurophysiologie parlent d’organisation modulaire (J. Massion, Cerveau et motricité p60).

La tête est posée sur le tronc, qui est posé sur le bassin, qui est posé sur les jambes, qui sont posées sur les pieds.

Chaque interface de module est une unité fonctionnelle autonome composée d’articulations, de muscles et de peau.

Comme des Kaplas sensoriels, la stabilité de chaque module est dépendante de la stabilité du module sous-jacent.

Idéalement, pour bouger distinctement un module, il faut que les modules sous-jacents soient stables (référentiel stable).

Les modules les plus importants sont donc les pieds et le bassin.

« Comment fonctionne la posture » peut vous donner une idée de la fonction spécifique de certains modules.

Le rôle de la proprioception est primordial dans l’élaboration et l’utilisation des stratégies.

La posture fonctionne surtout par anticipation grâce aux Ajustements Posturaux Anticipés (APA). En position debout le pied peut être considéré comme le chef d’orchestre des APA,car il anticipe  et stabilise l’ensemble du corps jusqu’à la tête , et influence le système visuel.

Donc, le système podal joue un rôle clé dans la stabilisation de la posture au quotidien.

Lorsqu’il subit des troubles sensoriels (dysperceptions), les conséquences sont :

  • Sensation d’instabilité : pseudo vertige
  • Perte d’équilibre : chute à répétition (enfants ou personnes agées)
  • Entorses chroniques
  • Tendinites à répétition
  • Douleurs musculaires et articulaires à tous les étages : ils sont obligés de compenser alors que ce n’est pas leur travail.
    • Gonalgie
    • Lombalgie, cervicalgie
    • Scapulalgie (épaule)
    • Fatigue visuelle

Si on ne fait rien, le corps met en place des stratégies de compensation, mais ces stratégies vont être la source de douleur(s) ou de charge attentionnelle trop importante(s).

En podologie posturale, on améliore la stabilité du système podal en lui rendant ses capacités fonctionnelles sensorielles.

Les semelles de posture :

– améliorent la fonction du pied : soulagement des douleurs de pied, des instabilités…etc.

– libèrent la fonction aux étages supérieurs : système ventilatoire, colonne vertébrale, épaule, système visuel …etc.

 

On peut s’affranchir du rôle primordial du système podal (mon préféré est à la 5è minute)……………Mais pas plus de quelques secondes!